Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 08:45

J'ai pleuré toute la nuit la perte de mon collier. Oh, un collier tout bête. Un pendentif, principalement. En forme de coeur, juste sa forme, comme dessinée d'un trait au crayon d'argent, et à l'intérieur duquel passe la chaînette. 

Je me l'étais offert, de moi à moi, quelques jours avant mon premier voyage avec mon amoureux il y a plus de six ans.  Je l'ai porté presque tous les jours depuis, hormis une période après la naissance de notre fils qui, à trois jours, avait découvert qu'il pouvait passer ses minuscules doigts dedans. J'avais peur qu'il se blesse. En passant ses minuscules doigts dans mon coeur. Oh la poésie facile. 

A l'origine il y avait de petites pierres incrustées à l'extérieur, une dizaine peut-être. Elles sont toutes tombées, les unes après les autres, laissant comme autant de petits cratères rappelant que ce qui est un jour peut ne plus l'être. C'est un autre style. Ca ne me dérange pas. Ce qui compte c'est que je pense aux deux hommes de ma vie chaque fois que je vois son reflet dans un miroir. 

Mais qu'il profite d'un week-end où et mon amoureux et mon fils sont loin de moi pour se faire la malle, ça c'était difficile à avaler. 

Je l'ai pleuré toute la nuit. Au matin il était au sol, à côté du portemanteau, où il était tombé en s'accrochant à mon foulard en rentrant hier soir. 

Partager cet article

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans myocarde
commenter cet article

commentaires