Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 10:00

J'ai un rapport particulier aux cerises depuis toute petite. La preuve? Je suis née pile à l'heure de la récolte, pour n'avoir pas une minute à perdre avant de me rouler dedans. 

 

 

 

Il y avait dans le jardin de mes grands-parents des kilomètres carrés de pelouse et des hectomètres de rosiers, mais il n'y avait qu'un seul arbre fruitier. Quand venait l'été, on sortait l'échelle et on aidait de notre mieux les adultes qui grimpaient dessus pour cueillir les fruits. On finissait en général avec un joli maquillage noir bigarreau et un bon mal de ventre. 

 

Et puis on a grandi. Moi, pas tellement. C'était plutôt intérieur. Mais c'était tout comme. J'habitais plus loin, j'avais toujours des machins: je ne venais plus tellement au jardin. Et puis la saison des cerises c'est si court. 

 

L'arbre de son côté a vieilli. 

 

La dernière fois qu'il a fleuri, c'était il y a quatre ans. Cette année-là, je me rappelle, j'ai passé un après-midi entier à regarder ma grand-mère se pendre aux branches pour aider à la récolte. Le soir je suis rentrée chez moi avec des kilos de fruits, dont j'ai fait des litres de confiture. Il y avait du jus dans toute ma cuisine. Du jus noir, comme le sang d'un meurtre crapuleux. C'était rigolo (mais un peu pénible à nettoyer). 

 

Depuis, trois étés se sont succédé. L'arbre n'a plus jamais donné un fruit. Et cet hiver ma grand-mère à son tour s'en est allée. Elle aurait eu nonante-cinq ans aujourd'hui. 

 

 

 

 

#back2blog 5/10

Partager cet article

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans métacarpe
commenter cet article

commentaires