Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 10:00

Le temps, le temps!

 

Quand je me réveille le matin et que je traîne jusqu’à la seconde où je sais que si j’attends la suivante, je vais vraiment être en retard. Quand je m’énerve parce que j’ai oublié d’intégrer dans mon planning les trois minutes pour le shampoing. Quand je calcule le temps de chauffe de l’eau dans la bouilloire pour savoir comment je peux gagner du temps en attendant. Quand je fais l’impasse sur certaines étapes de la préparation du matin parce que le temps manque (le départ avec, pour 10 doigts : clés + I-pod + sac à main + pic-nic + poubelle + gants + bouquin + courrier à poster + sac de sport, c’est juste un classique). Parce que toute la journée, le temps je l’ai. Je l’organise comme je veux, le rentabilise ou le gaspille, c’est moi qui vois. J’ai même souvent l’angoisse à la gorge de ne plus savoir quoi faire pour qu’il passe!

 

Par contre le soir, à l’heure où enfin ma vie devrait commencer, c’est toute ma liberté qui s’éteint. Journée aliénée par des contraintes d’horaires. Temps libre pris en otage par les activités quotidiennes. Impôts, factures, lessive, repas, courses, rangements, téléphones, agenda, couture, manucure, tri, courrier, chat. Jardin, aspirateur, compta, assistance sociale, liste de courses, on mange quoi ce week-end, comment je vais bien pouvoir m’habiller, et ma tête elle est où déjà ? Parce que si je m’écoutais je passerais ma journée entre bain et lit, lecture et traînasserie. Mais je n’en suis pas vraiment capable. Comme si le moindre ralentissement était le vide, le creux, la mort. Et pourtant j’ai tellement besoin des trous. Et du vide. Et du rien.






des liens, des liens, des liens!

Partager cet article

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans podologie
commenter cet article

commentaires