Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 11:45

L'hiver avait traîné ses moonboots plus de cinq mois cette année-là, entre la première et la dernière chute de neige. Le printemps avait duré exactement quatre jours (les anciens se souviennent: entre le quinze et le dix-huit avril, regarde, j'ai fait des coches sur l'almanach), puis la pluie avait déferlé sur le monde en petits torrents agressifs et glaciaux, prouvant par l'exemple que le coup du déluge de quarante jours et quarante nuits c'est de la roupie de sansonnet finalement. 

 

 

Jusqu'à cet après-midi funeste où, plus de deux mois après la fin officielle de l'hiver (soixante-quatre jours, plus précisément), certains habitants de la ville la plus en pente du monde se réveillèrent de la sieste avec deux centimètres de neige dans le jardin. 


 

Douze heures moins le quart avant le mois de juin, et toujours pas le moindre signe d'amélioration. Ô Rose Licorne Invisible, laisse-nous grimper sur ton dos et galope au-delà de l'arc-en-ciel, là où le soleil brille et c'est toujours l'heure des grillades.

Partager cet article

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article

commentaires