Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 12:00

Ce matin-là, Jegor s'était levé avec les poules pour arriver au marché de Brive-la-Gaillarde à propos de bottes d'oignons de Lausanne avant la foule. Sa quête, il en était conscient, n'était pas la plus épaisse, mais pas la plus mince non plus. C'était une quête moyenne, en somme.

 

Moyenne, comme la sienne qui n'était pas terrible en ce matin de juillet. Parce qu'entre le café trop chaud, la deuxième chaussette assortie évidemment introuvable et les bus qui partent toujours trop vite, il était sérieusement en retard au rendez-vous de nos promesses stand Docteur Gab's où il avait rendez-vous avec quelques amis pour boire un coup et rentrer pété à 11h du matin retrouver bobonne pour le dîner découvrir la bière de saison et refaire le monde tout en ramenant quelques bouteilles qui feront le ravissement de madame.

 

Mais ce matin-là, hélas, le préposé au stand avait oublieusement laissé son lot de dégabsuleurs au dépôt. Rage! Désespoir! La malepeste soit de ces saloperies de caspules qui ne se dévissent même pas par la pensée pour permettre aux clients de passage de picoler à l'oeil déguster les dernières nouveautés par les beaux matins de juillet! se dit Jegor en lui-même. Et notre héros de se mettre en route pour trouver un instrument à même de faire levier pour l'accomplissement de sa quête.

 

 

 

Je vous donne la chute en mille (elle est dans le titre).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

#back2blog 8/10

 

 

 

 

 

 

 

Disclaimer: cette note n'est pas sponsorisée, ni commandée, ni même suggérée par la brasserie Docteur Gab's. C'est bien dommage mais c'est la vie. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans métacarpe
commenter cet article

commentaires