Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 15:00

Vers fin janvier de cette année, j'ai hérité tout une collection de thés et de tisanes (quelqu'un les avait récupérés pour moi chez ma grand-maman qui venait de mourir (en réalité c'est juste les boîtes qui les entouraient que je convoitais mais on m'a tout donné: j'ai tout pris (et puis c'était l'opportunité de tester de nouvelles choses)(c'était pas mal))), que j'ai progressivement bus et terminés au cours des mois suivants. Ce n'était pas une mince affaire: j'ai dû terminer la dernière goutte de Lapsang Souchong (je l'avais économisé) huit ou neuf mois plus tard seulement (je prends d'ailleurs ici l'espace d'une parenthèse pour te confier une petite astuce: les restes d'anis étoilé acheté pour fabriquer une (oh! l'ironie sublime) guirlande de Noël odorante à ta grand-maman enchantent avec efficacité ces litres de Lipton yellow à venir que des valeurs chrétiennes de décroissance t'auront empêché-e de balancer direct à la poubelle  (le Lipton yellow, c'est vraiment dégueulasse (ah si, je regrette))). 


Dans le lot, il y avait un paquet de rooibos de Noël, tout neuf, au gingembre, orange, clou de girofle et cannelle. C'est par lui que j'ai commencé mon marathon: je m'imaginais mal boire ça en été. Croyez-moi si vous voulez, mais à raison d'une tasse chaque matin, j'ai traversé la fin d'hiver bien réchauffée et presque réconfortée (c'était avant l'épisode du Lipton yellow par litres (je ne pouvais moralement pas commencer par celui-là (je veux dire: mon moral, enfin tu as compris))).


Du coup, premier dimanche de l'Avent moins dix jours, j'en ai racheté aujourd'hui cent grammes. Haterz gonna hate.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans métacarpe
commenter cet article

commentaires