Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 16:00

J'aime pas l'août.

 

 

 


 

J'aime pas l'août.

 


 

C'est bientôt la rentrée, le retour de l'ennui. J'aime pas l'août parce qu'il me rend triste. C'est tous ces dimanches soir d'enfance, tu vois, quand on savait que la liberté s'arrêterait aux frontières de la nuit. Les pincements dans le ventre, les cahiers dans le cartable. Après deux mois d'apesanteur sans jamais y avoir concédé une pensée.


Et le regret indolent des premiers jours d'été, quand on exhibait la marque à vif des premiers coups de soleil sur sa peau de lait et - plus tard - les tampons des rêveries festivales. L'univers des possible se fracasse sur l'horizon des devoirs. J'aime pas l'août.



Ses cris vains, sa comédie.



La pièce a été jouée et rejouée cent fois depuis juin. Décolleté au bord de la crise de nerfs, bikini criard, gnards braillards. Au bord des piscines, le gazon mort depuis longtemps, asphyxié par le chlore et les pieds des dondons au vernis écaillé, englué dans la glace fondue et les frites grasses.



J'aime pas l'août et son écoeurante odeur de fruit trop mûr. Touffeur. Chaleur. Comme si l'air devenait solide. Changement de densité. Basculement de masse.



J'aime pas l'août qui annonce déjà le déclin, le début de la fin, la lente déchéance vers le froid de l'hiver. Le tic-tac du temps qui passe, paresseux, horloge à rebours de la joie en sursis.



J'aime pas l'août.



 

 





Par contre j'aime bien les pastèques. Et les melons. Et les fraises. Et les mirabelles. Et les mûres qui poussent sournoisement à l'ombre des murs.



Et les derniers jours de chaud. On se croirait en automne mais on peut encore tenter les manches courtes. Et les jours de pluie moite où même nu on transpire encore à ne rien faire.



Lire des millions de livres. Cultiver des milliards de taches de rousseur. Et revenir, enfin, conquérant et vainqueur, un peu en vrac, comme une fleur.

Partager cet article

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article

commentaires