Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 16:00

Ami d'internet, coucou!

 

 

 

 

Je sais bien, je sais bien. Je ne donne des nouvelles que quand c'est la galère. Oui mais aujourd'hui j'ai VRAIMENT besoin de ta compassion et de tes bonnes ondes.

 

Parce que j'en ai marre, vois-tu.

 

 

 

 

 

 

 

J'ai un job. Moyennement passionnant mais aussi moyennement prenant - ça équilibre.

 

Sauf qu'il me prend toutes les bonnes heures de ma journée, celles où il fait jour, celles où il fait beau, celles où l'envie d'avoir des rêves (et d'en réaliser quelques uns) est la plus [insubmersible]. Sauf que je peux pas vu que je suis scotchée comme une sangsue à mon bureau. Le plus souvent à ne rien faire qui bénéficie à mon patron si ce n'est ma présence immuable - parce que, soyons sérieux deux minutes, mon job serait probablement tout aussi (mieux) fait si j'étais là deux fois moins.

 

Mais pour toucher l'entièreté du salaire que mérite ma peine, je suis au poste. Quand même. Cinq jours par semaine, huit heures par jour. A ne rien faire.

 

 

 

 

Alors pour moi, qu'est-ce qu'il reste, hors ce temps contraint, inutile et gaspillé? La fatigue, le raz-le-bol et l'immuable mal de crâne du lundi qui te bouffe en trois heures ta réserve d'énergie mentale de la semaine? Youpie.

 

 

 

 

 

 

Et le pire c'est que je considère que j'ai de la chance.  

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans podologie
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 16:00

Copain d'internet!!!

 

 

 

 

 

Hier soir un de toi est arrivé ici en yahooisant "j'aime moyen l'hiver". Et là, je dois te dire que tu m'as épatée. Me connaître aussi bien alors que tu n'avais jamais entendu parler de moi, c'est la grande classe. En conséquence de quoi, je déclare ci-devant des milliards d'autres toi en délire que je t'aime fort fort fort, avec des coeurs et des fleurs.

 

coeurs   ->   ♥♥♥

  ♣   <-   fleurs

 

 

 

Cette semaine, je ne fais pas dans le cryptique et je suis la mode. Oui la mode, qui veut que le vendredi tu publies des listes de trucs qui t'ont fait kiffer cette semaine - en guise d'inspiration pour le week-end, et pas des histoires de poneys à roulettes le jour où l'antre de la consommation consumériste te file le double en points cumulus parce que c'est un jeudi.

 

 

 

 

Mais bref. Cette semaine, je suis une fille bien et consomme local et de saison. Question végétaux c'est un peu délicat - puisque la mamelle à laquelle je remplis mon caddie (aka l'antre de la consommation consommatoire qui te file le double en points cumulus si c'est un jeudi) propose cette semaine des asperges du Pérou et des fraises issues de l'esclavage d'Espagne. 

 

Du coup, pour alimenter ton âme éternelle, petit poisson rouge, j'ai décidé de partager avec toi trois petits doudous que je chéris comme les prunelles de ma vie (si cette phrase te semble n'avoir aucun sens, c'est probablement parce que tu n'es pas un marketteux de l'ultime):

 

 

 

1. Entendu à Lausanne

Un blog 100% local, avec du fun dedans, et auquel tu peux contribuer avec des e-mails. Youpie!

 

 

 

2. Un intermède musical de saison

Mince de mine, magasine, mais c'est la chanson du printemps!

 

 

 

3. Ras la Fraise

Autre site 100% local, dont on parle bien mieux ici. Parce que les asperges et les fraises, même si c'est le printemps, ce n'est quand même toujours pas le moment.

 

 

 

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans canal auditif
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 16:00

Ami des internets mondiaux,

 

Je crois bien que je t'aimais mieux quand je ne te connaissais pas. Tu étais une espèce de magma inconsistant et flou, avalant et recrachant placidement l'avalanche de bordel qui t'était balancée chaque jour, et moi aussi je mâchouillais, et moi aussi je recrachais.

 

Je te racontais des histoires, des anecdotes vaguement enluminées, des aventures à peine inventées, ma vie en un peu plus allumée. On passait du bon temps, ce n'était pas bien grave.

 

Mais la vérité, l'ami, c'est qu'il n'y a aucune consistance derrière tout ça. Je veux dire, à force de faire semblant de n'être pas sérieux on ne sait plus l'être. Quand on passe son temps à mettre en scène à défaut de savoir comment être juste, on met en scène même sa vérité.

 

Et aujourd'hui tu fais chier.

 

Parce que je suis triste et que si tu ne vois que le mot tu seras triste avec moi. Et que si tu ne vois que les couleurs tu ne me croiras pas.

 

Je m'en fous, on n'a qu'à dire qu'on ne se connaît pas.

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans myocarde
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 17:00

Je viens d'écrire un long, très long brouillon en réponse à l'invitation d'Angie . Sauf que je n'ai pas du tout envie de le partager avec les internets mondiaux.

 

Je suis prude? J'ai des principes ringards? Non.

 

C'est juste que coucher à droite (ou à gauche, tes penchants t'appartiennent) quand tu as quelqu'un qui compte dans ta vie c'est comme le cul au hasard sans capote. C'est niet.

 

C'est donc sans surprise que j'obtiens un score de 0,5% de quotient d'infidélité à ce test distrayant du vendredi après-midi.

 

 

 

 

 

 

Comme je suis un peu vénale quand même, j'espère que je vais quand même recevoir un cadeau pour ma participation héroïque...

 

 

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans myocarde
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 14:00

 gifs1_marmotte_power-1-.gif

 

Et surtout, bon week-end!

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 16:00

Ami de l'internet, 

  

 

Nous avons déjà abordé ensemble, je crois, le principe du jeu de l’oie. Mais oui, tu sais, celui qui consiste à dire que la vie c’est comme un jeu de l’oie, tu essaies de faire avancer ton petit bonhomme dans une certaine direction et régulièrement des obstacles (ou des facilitateurs) viennent te faire des blagues. 

 

 

Quand j’étais petite, j’y jouais beaucoup, au jeu de l’oie. Pas vraiment par choix mais va seulement enterrer ton enfance dans un chalet à la montagne sans télé pendant toutes tes vacances d’hiver avec comme seul compagnon un petit frère un peu naïf qui ne sait pas encore bien compter. 

 

 

Aujourd'hui, c’est un peu comme quand j’étais petite et que je trichais pour gagner. Sauf que cette fois c’est ma boîte qui s’est fait enc* emberlificoter. Un manque d’attention et paf ! on leur a bazardé quelques millions en douce sur une histoire de docs mal fagotés. Ces quelques millions, j’ai calculé, correspondent à mon salaire annuel pendant deux-cents vingt-deux ans.  

 

 

Du coup je me prends à rêver que le double six réalisé il y a quinze mois (se faire engager à bon prix pour un job moyennement compliqué à deux pas de chez moi) ne se transforme en aller simple pour un tour de toboggan. Mais oui, tu sais, celui qui te fais passer de la case quarante-cinq à la case trois en un tour de main, sans vraiment que ce soit ta faute et pourtant. 

 

 

Il y a deux ans pile-poile, quand j’habitais chez ma mère faute de pouvoir me débrouiller seule avec mon genou cassé et que je n’avais pas droit au chômage parce qu’il manquait trois semaines à mes cotisations. C’est là que j’ai peur, très très peur, que le toboggan m’emmène. 

 

 

 

 

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 14:00

Où on se rend compte que travailler dans une boîte qui deale avec l'Europe de l'Est et environ tous les pays de la Méditerranée, c'est l'assurance d'un tour du monde du lol au moment de Noël. "Echantillons d'huile d'olive" (en réalité des bouteilles de rouge) livrées par DHL de la part des Italiens, détails de chalutiers à visée artistique encadrés en 150x200cm, photos d'équipe de la banque x déguisée en rennes et lutins de Noël, champaskaya à volonté dès que les patrons ont le dos tournés. Y'a pas à dire, c'est pas en décembre que tu as le plus envie de poser ta dém'! 

 

 

Happy New Year!

Les Turcs apprécient le gif animé! 

 

 

 

Счастья в новом году!

      Les Russes font dans le cryptique

 

 

New is

Les Grecs en profitent pour nous raconter leur vie

 

 

 Marry Christmas and Happy New Year!

Gros bisous du bureau de Moscou! (Checke le nom des gosses sur les chaussettes: Joy, Peace, Noel. Comment dire...)

 


 9 PICT0556

Hé ouiiiiiii! Après deux Noëls sans rien sans rien, nous aussi on a droit à un super sapin de Noël (vous auriez vu #Ion le décorer, on aurait dit un enfant) 

 

 

Et comme on est d'humeur joueuse quand le patron n'est pas là, d'aucunes se proposent de lui passer ceci quand il appellera pour prendre des nouvelles: 

 

 

Joyeux Noël les amis! 

 

 

10 candy-christmas-wallpaper

 

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans métacarpe
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 13:00

DECEMBRE!

  

Youpie tralala ça fait plus d'un mois que la page d'accueil de ce blog est vierge de nouvelles publications. Et je compte bien sur le fait que ça continue encore ce mois-ci. 

  

 Pas parce que je n'ai rien à dire - ouhlala gens de l'internet si tu m'as déjà rencontrée IRL tu sais bien que j'ai TOUJOURS un truc à dire youhouhou!

 

Non...

 

C'est juste qu'en décembre sur les internets mondiaux, la grande mode en 2010 c'est de programmer un calendrier de l'avent.

 

Moi je l'ai déjà fait cet été pour mon anninini, ça m'a pris des mois d'introspection ontologique et de remise en question épistémologique (spécial dédicace à mes amis sociologues), et pis bon surtout je suis trop trop une rebelle alors la mode oui bon ça va bien. Du coup, pas question de mettre en péril mon si joli teint de rose (oui, je suis une belle rebelle, c'est en toute modestie que je te le concède) en passant mes nuits à râtisser la toile pour dégotter 24 bidules pour te flooder pendant un mois. A la place j'ai plutôt créé une liste avec tous les trucs trop bien que tu pourrais m'offrir pour me faire plaisir et que je t'aime fort. Parce que bon, soyons honnêtes, l'important à Noël c'est quand même les cadeaux hein!

 

 

 

(et la neige! parce que se vautrer dans trente centimètres de poudreuse c'est quand même drôlement plus fun que d'imiter Stéphane Lambiel sur le chemin non-chasseneigé/non-dessalé du boulot)

Repost 0
Published by mlle-cassis (la fabuleuse) - dans grosse tête
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 12:00

Ô toi, gens de l'internet, lecteur complaisant et pratiquant assidu de Schadenfreude,  

 

 

 

Je m’en vais de ce pas te raconter une anecdote qui ne manque pas de piquant.   

  

Hier au soir (notons que c’était un lundi – oui c’est important, attends tu vas voir), je m’en allai gaiement boire un verre et manger une morce avec une copine mienne.  Par pure fainéantise de me retaper une montée – certes courte mais vraiment raide et pleine de pavés douloureux - pour aller ce-après rechercher mon scooter, j’eus la sublime idée de le pousser sur le chemin joli jusqu’à un stationnement plus proche. Puis de causer encore dix minutes au moment des bye-bye – ces deux derniers événements avec les phares à fond, cela va sans dire. .

 

Alors évidemment, au moment de lancer l’allumage, la batterie avait décidé de faire la sieste et je noyai joyeusement le moteur par voie de conséquence. Sauf que, fofolle comme je suis, je ne pigeai pas de suite la subtilité et en remis un coup rageur environ dix-huit fois avant de repositionner l’engin sur sa béquille histoire de pouvoir mieux taper du pied pour expliquer la vie à la terre-mère (tout le monde sait que c’est comme ça que les engins capricieux reviennent à la raison). Et de rentrer chez moi à pied, avec la ferme intention de revenir le lendemain aux aurores, histoire de voir si Robin des bougies (le célèbre garagiste renégat qui répare les véhicules la nuit pour faire perdre du fric à ses voleurs de collègues) aurait pensé à moi. 

 

Sauf que ce matin, impossible de remettre la main sur la clé. Evidemment : c’était un mardi et le sort n’allait quand même pas s’arrêter en si bon chemin (quand il est vingt-deux heures, qu’on n’a pas remis les pieds chez soi depuis quatre jours et qu’on casse son scooter, il faut TOUJOURS en plus oublier la clé sur l’engin, si possible de façon hyper visible, histoire de bien faire loler tout le monde - c'est bien connu). * .

  

 

  

 

 

Mais! Vaillante comme un sou neuf (et pis tant qu’à faire), je me mis quand même en route. Et comme prévu, en plein milieu de la place de la gare, bien en évidence et visible même à trente mètre sans lunettes, la clé du maudit engin pendouillait nonchalamment sur le coffre arrière. Foin de s’arrêter en si bon chemin, l’elfe gentil** qui avait préservé mon destrier de la convoitise des brigands pendant cette longue nuit sans étoile en avait profité pour dé-noyer le moteur, recharger la batterie, faire le plein et passer un coup de chiffon vite fait sur les rétros. 

 

True story! .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Seule consolation, s’imaginer des voleurs intrépides essayer de se barrer discrètement en poussant un scooter de deux-cent kilos qui ne démarre pas... Huhuhu

 

**Quoi, un elfe ? Bin oui, un elfe quoi!

 

 

 

 

 

 

l’épisode I n'a aucun intérêt

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans podologie
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 21:39

J'avais une super idée d'article! Sauf que là je dois aller lire dans le bain... 

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans métacarpe
commenter cet article