Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 17:15

Ce que j’adore spécialement dans mon job, c’est que de temps en temps c’est la fête. Oh, pas la fête folle dingue, avec les canards et les turlututu, les lampions et les confettis, mais quand même. Parce que de temps en temps un gros contrat est finalisé (cette fois-ci il m’a semblé qu’on avait vendu un vieux bateau pourri pour un bon prix ??), alors on sabre le champagne. Et du coup, vu que tout le monde est fin bourré au milieu de l’après-midi, on est obligé de partir plus tôt…

 

Enfin moi ce que j’en dis… Cette semaine, quand même, ça m’arrangeait moyen. J’avais – pour une fois – des tonnes de trucs à faire et je devais partir dans 15mn. Parce que le mardi, c’est le jour du voyage au-delà du néant. Et que pour rien au monde je n’aurais voulu être en retard.

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans plateau tibial
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 14:00

C'est le printemps, c'est le printemps! Lalalalalalalère c'est le printemps! Enfin un peu de chaleur, enfin un peu de soleil. Et la vie est belle.

Belle? Oups pardon. Non.

Avec le printemps s’en vient une foule de nouveaux soucis, petites angoisses et grandes contrariétés. Comme si, déjà, on avait que ça à faire. Tout-à-coup d’un jour à l’autre il faut ressortir jupes et sandalettes, troquer vestes en laines contre lunettes de soleil, assortir couleur de cheveux et nouveau bronzage. Non mais je vous jure.

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 17:50

Mardi mardi, c'est déjà mardi!

Mardi c’est le jour où j’enjambe l’infini pour aller au-delà du néant faire un peu cliqueter ma jambe bionique. Sur la route, qui est longue, je me sens parfois bien seule. Du genre de ceux qui vous font croire que vous êtes en vacances, alors que non en fait c’est seulement mardi soir – je suis bien mieux accompagnée avec un joli collier autour du cou 



K - Smoke another air (2008)
Repost 0
Published by mlle-cassis - dans canal auditif
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 14:00

Le printemps le printemps! 


Reflets bleus sur une vitre d’immeuble, le
ciel à deux doigts de la ligne de mire. Pour un peu on fantasme la terre s’ouvrir. Les arbres fleurir, les plantes bruire, l’écorce lisse au coin des parcs envahis d’enfants bruyants. Un jour, bientôt. Demain.  

 

L’hiver c’est la mort. Plus d’odeurs, pas un bruit. Les sens anesthésiés par le froid.

 

Mais l’hiver est mort ce matin. Un 18 février, quatre jours après la fête de l’amour. Vie, chaleur, sang rouge qui bat les tempes.

 

A huit heures dans la forêt le brouillard comme si chaque particuligneuse étuvait. Un samedi matin de septembre aux premières pluies. Mais c’est la vie qui court sous le ruisseau gelé et romp la routine alanguie des heures monotones.

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 12:00

J’ai toujours aimé les puzzles. Je ne m’en était simplement jamais rendu compte vraiment. Parce que si on y pense, quand même, dédier des soirées qui pourraient autrement être tellement mieux occupées, à assembler des petites pièces en vue d’un grand œuvre à tête de loup sur fond de pleine lune – ça n’a pas vraiment de sens. Tandis que tromper son ennui à chercher comment combiner au mieux des éléments épars c’est déjà nettement plus classe! Pour preuve, bien avant moi déjà, Sherlock Holmes, Miss Marple et l’accro du shopping (dans le célébrissime « l’accro du shopping assortit sa garde robe » notamment) en avaient déjà fait leur fond de commerce depuis belle lurette !

 

Alors je m’aligne. Je puzzlifie. Je vire les doublons, je crée des catégories, j’organise, j’ordrifie. J’aime trop peu perdre mon temps pour le passer à chercher des trucs (bordel c’est OÙ déjà ??). Et pis j’aime aussi bien les défis et résoudre des énigmes. Autant vous dire alors que mon boulot c’est juste la jouissance perpétuelle ! Je passe mon temps à organiser la paresse d’une prédécesseuse qui n’a visiblement pas fait souvent l’effort de lire les en-têtes de milliers de documents qu’elle a enfournés, au bol, dans des classeurs – mélangeant les fournisseurs, les contrats, les années, les originaux et les copies.

 

Et ma vie s’émaille de petites joies. La première fois où j’ai trouvé l’endroit du premier coup. La première fois où j’ai pu déchiffrer, toute seule comme une grande, un cyrillisme et identifier le truc. Quand, à force de récupérer, j’arrive à combiner un jeu complet de séparateurs pour classeurs (oui je sais mes joies sont simples). Quand je comprends un peu plus comment ça fonctionne, ce business. Et quand, enfin, le soir, je compte les centimètres de papier à débarrasser et que je me dis qu’un jour, oui un jour, je ne serai plus seule au monde à imprimer recto-verso et à trier mes déchets…

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans myocarde
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 16:16

Il arrive parfois, quand ça fait quelque temps qu’on écrit dans des blogs, qu’on perde prenne un peu de temps pour remodeler les fonts du site. La semaine dernière tiens, je me suis enfin décidée à harmoniser les pages, articles et commentaires. Pas de la maniaquerie, non non. Juste une histoire de cohérence.

 

Cohérence quand même qui m’interpelle quand je me rappelle qu’à la base le blog de mlle-cassis avait été créé pour déverser quelque part dans le wired des lamentations auto-centrées de genou cassé (et par conséquent fermé le jour où officiellement tout cela était réparé). Sauf que ce n’est pas réparé. Mlle-cassis retourne ce printemps passer quelques heures en apesanteur au 14e étage d’un donjon triste (avec visite express aux oubliettes) ; appréhende un peu de se retaper le cycle narcotiques-béquilles-muscu; mais – soyons honnêtes – se réjouit aussi de passer une semaine à rien glander à la maison en attendant d’être à nouveau déclarée apte à bosser.

 

Parce que oui, mlle-cassis a changé. Elle ne passe plus ses journées à pleurer son vélo, son plateau, son hosto. A vrai dire en ce moment elle est plutôt talons hauts et mascara. Pour un peu elle deviendrait presque une vraie fille.

 

Alors peut-être est-il temps désormais de revoir le concept même de ce blog. Maintenant que je sais mettre à jour des fonts, ce sera facile. Comme titre je propose : « les pavés en talons c’est lolifiant ». Et en sous-titre « la vie des mes bottines est tout à fait fascinante ».

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 14:00

Amies filles, (amis garçons????),

 

Vous qui trépignez de ne pouvoir chevaucher le destrier à roulettes héros de ces colonnes (il est à la cave pour l’hiver). Vous qui avez toujours tellement faim que vous mangeriez des petits enfants (ou des livres, ou des navettes spatiales). Vous qui aimez beaucoup regarder des séries dans le poste, sans trop bouger et pendant des heures (parce qu’y a le chat sur vos genoux, pour une fois qu’il est pas caché sous le lit on va quand même pas le bousculer). Vous enfin qui vous liquéfiez d’avance à l’idée que dans 5 mois - par là - on est en juin et qu’il faudra bien quitter cette parka un jour, bonhomme Michelin va. Bref pour vous, oui pour vous ! cette semaine mlle-cassis s’est penchée sur l’épineux problème que voici:

 

Comment upgrader, nom d’une pipe à 1’000 ressorts, ce corps merveilleux et délicieux qui vous enchâsse?

 

A question qui pique, réponse qui râpe : Contrairement à toute attente, l’hiver est justement conçu pour vous sauver ! Des journées à soupirer sur votre télé au chocolat chaud sous le duvet, réjouissez et trépignez qu’il fasse froid, gris et glissant car c’est le meilleur moyen de faire du sport sans même s’en rendre compte. Florilège thématique et non exhaustif (les suggestions malignes sont admises dans les commentaires) :


1.    Le froid (il faut se réchauffer)

Pour les sportifs non-pratiquants, le grand point fort de l’hiver, c’est quand même qu’il fait froid. Alors évidemment vous passez quatre mois avec un look d’esquimau parce qu’il faut bien cumuler les couches. Mais d’un autre côté, une fois à l’air libre vous êtes obligé de marcher de façon (hyper) dynamique pour stimuler le chauffage central, écologique et gratuit de votre métabolisme. C’est tout bénéf’ question cardio !


 

2.    Le froid (bis)

Une fois au bureau, vous passez bien évidemment environ 2x4 heures quasiment sans bouger (plus si vous êtes un peu cyberdépendant et que vous prolongez le plaisir en soirée) en tapotant vaguement votre clavier de temps en temps. Le facteur vous sauve ! 3 étages à descendre et remonter chaque fois que vous commencez un peu à geler, ça vide l’esprit, stimule la circulation sanguine et vous prépare des fesses en béton pour l’été.


3.    Le froid (ter)

Loi fondamentale de la vie, vous avez décidé à un moment donné entre aujourd’hui et un autre jour de pratiquer régulièrement du (vrai) sport. Sauf que pour économiser des ronds, vous avez opté pour les sports universitaires, mais oui ceux qui se trouvent à des années-lumière de votre zone d’activité moyenne. Vous ne songeriez quand même pas, avec le temps qu’il fait, à y aller en vélomoteur !! Au lieu de vous lamenter, profitez du trajet en transports publics (30mn min. en bus, sans compter l’attente et les erreurs d’embarquement) pour relire les classiques de la littérature française.  Et réjouissez-vous du kilomètre restant à faire à pied car il vous permettra de ré-écouter des vieux trucs oubliés sur votre I-pod ! (combiner avec point 1 : « marcher vite » pour résultat optimal)


4.    La neige

Ah la neige… Sucre glace tombé des étoiles, Mère Noël qui secoue ses édredons ou pop-corn cuisiné par Dieu un soir gourmand, la neige est toujours un prétexte à la joie pour celui qui a le cœur pur. La neige vous empêche de rouler ? Profitez-en pour mettre des hauts talons. Sur le vergla-gla-gla, tenter de garder son équilibre vous permettra de développer des muscles insoupçonnés !

 

 

5.    Les sports d’hiver

Ouhlala pas le ski ! Surtout pas le snowboard ! Vous avez une plaque bionique dans le genou, tomber dessus n’est pas une option.

Par contre la piscine c’est monstre cool. Déjà parce qu’avec la bise personne d’autre n’irait se dénuder à moins d’être menacé de mort et encore. Ensuite glisser dans l’eau (un peu) artificiellement chauffée, c’est plutôt vraiment agréable (réminiscences utérines tout ça). Et surtout, question motivation, se révèle plus qu’efficace le spectacle de tous les [plus vieux que vous] adipeux, ramollis, poilus, libidineux etc… (marche aussi avec les pétasses de 16 ans qui minaudent au bord du bassin : ahahahah je me réjouis de ta gueule dans 30 ans toi !) 

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans myocarde
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 18:00


Suede - New Generation (Dog Man Star 1994)



*Oui parfaitement je maintiens. Peu importe quel genre de vieux cons on est devenus depuis, en 1994 on était encore des enfants.

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans canal auditif
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 17:50

Une semaine plus tard, 16h50 GMT (17h50 heure locale), 100 pieds au-dessus du néant, l’iridescence d’un ruban crépusculaire s’étire à l’infini sur l’horizon.

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 17:25

Miracle! En ce mardi 12 janvier, 16h25 GMT (17h25 heure locale) : il ne fait pas (encore tout à fait) nuit. Centre-ville de Lausanne, un parc. Tout est blanc – blanc blanc blanc ! – les tilleuls dénudés, le Palace ennoëlisé, kitschisé, sublime. Presque un trille de fauvette. Nom de Dieu !

 

 

Mardi 12 janvier, 16h25 GMT (17h25 heure locale), centre-ville de Lausanne, c’est le printemps…

Repost 0
Published by mlle-cassis - dans lobe pulmonaire moyen
commenter cet article